courtier en vin

Qu’est-ce qu’un courtier en vin ?

Les courtiers en vin sont des professionnels qui ont reçu des formations bien soutenues sur tout ce qui est en rapport avec le vin. Ils servent d’intermédiaires entre les producteurs et les particuliers qui souhaitent s’en procurer.

Ils négocient pour les deux parties tout en trouvant un terrain d’entente pour les satisfaire.

Ils discutent avec les acheteurs et les viticulteurs sur la qualité et le prix en vrac. Ils doivent pour cela connaitre parfaitement les terroirs, les producteurs, les vins de la région et les mouvements du marché. C’est souvent un métier qui se transmet de génération en génération.

Le parcours professionnel du courtier

Le travail de courtier est le produit de plusieurs formations dont celle qui aboutit au CQP ou Certificat de Qualification Professionnelle, ainsi que d’autres toutes aussi qualifiantes les unes que les autres.

Il est ensuite nommé vice-président du syndicat des courtiers en vins de Bordeaux puis administrateur de Qualibordeaux, un organisme de contrôle de la qualité des grands crus, cette nomination s’est accomplie par rapport à ses compétences et son professionnalisme.

D’autres apprenants se forment sur le terrain par la pratique de vendages ou en travaillant dans des caves coopératives.

Les études

Plusieurs niveaux sont requis pour atteindre le métier de courtier. Il faut par exemple avoir le CAPA vigne et vin pour être ouvrier caviste ou ouvrier viticole.

Certains veulent avoir le BPA travaux de la vigne et du vin pour devenir maitre de chai (lieu de vinification) ou chef de culture, les autres métiers requièrent le BPS (Brevet Professionnel de Sommellerie), le CAP tonnelier ou la mention complémentaire de sommellerie au lycée hôtelier.

D’autres peuvent également continuer en Bac +2 avec le BTSA technico-commercial vins et spiritueux à Edgard Pisani pour devenir agent commercial, chef de produit, chef de rayon ou courtier.

Le Bachelor responsable marketing, commercialisation et gestion en vin et spiritueux, le Bachelor commerce et marketing vins, le Bachelor wine business (EBBS Business School) permettent également de prétendre aux postes de négociant, de responsable commercial et marketing, de responsable des achats ou des ventes, de responsable des exports ou de commercial à l’international.

Le niveau Bac +3 existe aussi dans ce domaine. Les licences professionnelles en Viticulture-Œnologie  à l’université de Toulouse, en Commerce des vins et oenotourisme à l’université de Bourgogne, en Oenotourisme et Projet Culturel à l’université de Nîmes, en Vins et Commerce en apprentissage délivrée à l’UIT Colmar Université Haute Alsace, etc.

Le bac +4 fait partie des hauts niveaux avec le Master 2 en Management commercial du vin et des spiritueux délivré à l’IAE de Bordeaux, ainsi que le Bac +5 avec le Diplôme National d’œnologie qui permet à son titulaire d’être directeur technique ou courtier professionnel dont la carte est délivrée par la CCI Languedoc-Roussillon.

Le candidat se présente devant un jury qui l’évalue sur ses connaissances en vinification, en dégustation, sur la commercialisation du vin et sur les droits et devoirs du courtier afin de le déclarer officiellement « courtier en vins et spiritueux ».