Pièces plastiques : choisir le bon moule

Comment choisir le bon moule pour la production de pièces plastiques ?

Le moulage par injection est la méthode utilisée pour la fabrication de pièces en plastique. Que ce soit pour production en petite, en grande ou en très grande série, le choix de l’équipement doit s’effectuer en prenant divers éléments en considération.

La quantité à produire

Pour une production de très petite série, l’idéal est d’opter pour un moule expérimental. Bien moins onéreux, il peut être relativement robuste à condition que ses différents éléments soient composés de matériaux possédant une excellente résistance à l’abrasion, une bonne aptitude au polissage, une bonne conductivité thermique et une résistance à la corrosion plus ou moins élevée.

Dans le cas où la quantité à produire est relativement importante, il est recommandé d’opter pour des moule en aluminium ou en acier destinés à la production en grande ou en très grande série.

Quoi qu’il en soit, le sur-mesure est indispensable pour assurer la qualité des pièces et la résistance de son équipement.

La complexité des pièces à produire

Outre la quantité à produire, le choix du moule doit s’effectuer en prenant en considération la complexité des pièces à réaliser.

Si l’équipement est dédié à la fabrication d’objet présentant des détails plus ou moins complexes, nu moule à tiroirs est fortement conseillé. Dans le cas contraire, un outil classique doté de quelques empreintes classiques peut se charger de la production.

A titre d’information, un moule injection en plastique peut être à mono ou à multi-empreintes. Ces dernières ont pour rôle de former les pièces et peuvent être renforcées par des tiroirs si les objets à créer présentent des éléments compliqués à réaliser et nécessitent une excellente précision.

Les contraintes mécaniques

Les contraintes mécaniques comptent parmi les principaux critères qui peuvent influencer le choix d’une moule injection plastique.

Les matériaux qui composent l’équipement et les matières qui vont être injectées doivent être pris en compte.

Certes les équipements constitués d’éléments en aluminium sont bien moins coûteux. Toutefois, il faut savoir que ce matériau peut être fragile face aux frottements.

D’autre part, certains matériels en aluminium ne sont pas adaptés au moulage de matières plastiques, telles que le PVC, l’acétate de cellulose ou le PTFE, en raison de leur faible résistance à la corrosion chimique.

Pour garantir une excellente endurance et une excellente résistance aux contraintes mécaniques, il est souvent conseillé de se tourner vers un moule en acier. Il est particulièrement robuste face aux matières abrasives, à la corrosion chimique et bénéficie d’une bonne conductivité thermique. Avant d’incorporer les équipements, il fait généralement l’objet d’un traitement thermique.

Par ailleurs, il a une durée de vie conséquente, supporte les fortes cadences de production et peut être facilement usiné pour répondre aux besoins en précision de certains produits.

Outre l’aluminium et l’acier, le bois et la céramique sont des matériaux utilisés dans la conception des divers éléments d’un moule injection plastique. Si aux premiers abords ils semblent être faibles face aux diverses agressions chimiques et mécaniques, ils ont des propriétés spécifiques qui peuvent être parfois nécessaires à la conception de certains objets.