Tout savoir sur les clients mauvais payeurs

Lorsque votre client vous tourne le dos et dédaigne de vous payer, vous pouvez aussitôt à rétablir la situation. Souvent et il s’agit d’un cas récurrent d’ailleurs, votre débiteur est qualifié de mauvais payeur à cause de ses difficultés financières ou même de sa mauvaise foi. En effet, il peut arriver que votre client vous escroque financièrement et fasse preuve d’ingratitude envers vous. Dans tous les cas, il est primordial de le ramener à la raison et de l’inciter à régler sa facture.

Prenez le temps de connaître vos clients

Bien que vous soyez dans une situation instante, il est inutile d’avoir un comportement agressif face à un retard de paiement. Il est plutôt préférable de contacter votre client qui n’a pas réglé ses factures, via un email ou par courrier. Il est idéalement conseillé de l’appeler directement, afin d’entendre ses explications et lui donner un peu plus de pression. Cette initiative que vous prenez prouvera au débiteur que vous le comprenez, ce qui l’incitera à vous respecter et s’acquitter de ses impayés.

Par ailleurs, essayez de créer un climat de confiance envers vos fournisseurs et vos clients, car cela constitue un excellent moyen pour vous faire respecter. Vos partenaires se sentiront honorés par ces liens et n’auront aucun mal à se soumettre par rapport à l’échéance des paiements. Evidemment, la meilleure façon d’éviter les clients mauvais payeurs est de prendre le temps de connaître chacun de vos chalands. Pour ce faire, vous pouvez consulter des données sur le client, afin d’être sûr de pouvoir établir une relation fiable avec celui-ci. Vous pouvez même vous faire aider par les moteurs de recherches en ligne ou les sites comme les-mauvais-payeurs.com. Ainsi, vous collecterez des informations impartiales au sujet dudit client ou au contraire, des renseignements subjectifs confirmant qu’il est bel et bien un mauvais payeur.

Comment détecter les clients douteux ?

Les clients débiteurs douteux sont facilement discernables, de par leurs agissements. En effet, vous constaterez par exemple que les insolvables font souvent preuve de bonne foi et montrent une forte volonté de coopération. Généralement, ce sont ceux qui entrent directement en contact avec vous pour vous expliquer leur situation.

Par contre, il existe également des inventeurs de litiges, qui ont l’art de feindre des problèmes qui n’existent même pas. Ils agissent lorsque la date butoir pour les paiements arrive à grand pas. Vous remarquerez aussi que parmi vos clients, il y a toujours celui qui fait le surpris au moment des paiements et fait mine d’avoir oublié vos relances. Il s’agit ici, soit d’un sur-contrôlé, soit d’un désorganisé ou d’un laxiste.

Entamez des négociations à l’amiable

Si vous avez détecté des débiteurs douteux parmi vos partenaires ou clients, le mieux est d’abord d’engager une procédure à l’amiable. Commencez par mettre en place des modalités de paiements personnalisés tout en gardant contact avec vos débiteurs. Un client désobéissant est susceptible de reprendre contact avec vous et cette solution est d’ailleurs la plus facile pour régler la situation. Cette méthode est mise en œuvre lorsque le paiement n’a pas eu lieu dans les conditions de vente normales.

Cependant, la procédure peut s’intensifier si votre client ne paie toujours pas son dû. En effet, vous pouvez ester une action en justice, après avoir envoyé une lettre de mise en demeure. Cette dernière lui parvient et gare à lui, car il va devoir agir face à la loi. Entre temps, vous pouvez passer sur les-mauvais-payeurs.com, afin de dénoncer ce client de mauvaise foi.